L'ALTERNANCE

                                                                    un espace au changement ... avec l'Hypnose

SINGLE POST

l'Hypnose ... en général. Explication concrète par l'Alternance, cabinet d'hypnose à Genève

l'Alternance, cabinet de thérapie vous propose une mini-série sur le thème de l'hypnose pour vous aider à comprendre, avec des explications très simples, quelle peut être l'efficacité de celle-ci sur des problématiques telles que maigrir et garder son poids de forme, arrêter de fumer, traiter une phobie, gérer une douleur chronique, aller au-delà d'une allergie ... Martine Rodriguez-Vial, praticienne sur Genève



hypnose explications


Episode 1


Les principes de l'hypnose


Il existe plusieurs types d'hypnose :

  • l'hypnothérapie, pour un travail sur soi guidé par un thérapeute

  • l'hypnoanalgésie, contre la douleur

  • l'hypnosédation, utilisée en anesthésie lors d'opération

  • l'auto-hypnose, à pratiquer en autonomie


Origine de l'hypnose :


Le terme "hypnose" semble être apparu en 1819. Cependant l'histoire commence à la fin du 18ème siècle, avec Franz Anton Mesmer, qui commence à utiliser les principes de l'hypnose soit : la suggestion, le pouvoir de l'imaginaire et l'état de conscience modifié pour contribuer aux effets thérapeutiques.


Vers la fin du 19ème siècle, Sigmund Freud met en évidence la relation patient - praticien, qu'on appelle l'alliance thérapeutique et qui est l'une des clés pour la réussite d'une thérapie.


Au milieu du 20ème siècle, Milton Erickson propose une hypnose beaucoup plus personnalisée, dans laquelle il s'adapte à chaque patient, afin de lui permettre d'assouplir ses mécanismes inconscients et de se reconnecter à ses ressources propres.


Et enfin, c'est dans les années 1990, que les neurosciences démontrent que l'état hypnotique correspond à une activité cérébrale singulière, qui est un état de conscience modifié.


Alors comment ça fonctionne ?


C'est avec l'usage de mots que le praticien va emmener "le partenaire" dans un état de conscience modifié, c'est à dire ni un état de sommeil, ni un état d'éveil, mais un état bien particulier dans lequel l'activité cérébrale, mesurée avec un encéphalogramme, est singulière et permet donc des aptitudes particulières.


Dès que la personne est connectée à son imaginaire, ainsi qu'à ses émotions, elle est en état d'hypnose. Cet état induit une modification de la perception, des ressentis corporels, de l'espace et/ou du temps. L'attention au monde extérieur se trouve alors décalée, modifiée, diminuée, elle perd de l'importance.


A ce stade, l'attention de la personne peut se focaliser sur un élément donné et comme dans les rêves, quitter la logique rationnelle, de sorte que les croyances et les limites s'en trouvent modifiées. C'est ainsi qu'est créée la possibilité d'avoir une perspective différente sur une situation incompréhensible ou qui semble être bloquée ou carrément insoluble dans la vie quotidienne.


Avec ce décalage, nous laissons plus de place à notre inconscient, qui peut nous ouvrir des portes sur de nouvelles perspectives, compréhensions, solutions et nous emmener là où le conscient est parfois limité.


Toutes les personnes sont hypnotisables puisque c'est un état naturel. Cependant chaque personne est unique; elle a, d'une part, sa manière de percevoir le monde à travers des filtres générés par son milieu, sa culture, ses apprentissages, ses rencontres et le travail qu'elle a déjà effectué sur elle-même et d'autre part elle va être plus réceptive à un monde auditif, visuel ou kinesthésique. Il faut donc prendre le temps de trouver la technique la mieux adaptée pour elle.


Mais dans tous les cas, l'ingrédient essentiel est votre envie, votre motivation !





Martine Rodriguez-Vial, hypnothérapeute agréée ASCA


Envie de découvrir l'hypnothérapie ?











L'ALTERNANCE*

                                        un espace au changement... avec l'Hypnose

hypnose geneve